Share
A- A A+
15 Questions for Evolutionists (tract)


US $0.20
View Item

15 questions aux évolutionnistes

Evolution: Origine naturaliste de la vie et de sa diversité

(la théorie générale de l’évolution, telle que définie par l’évolutionniste Kerkut, inclut l’origine de la vie)

par Don Batten
traduit par Frédéric Pinardon

  1. Comment la vie est-elle apparue?

    Le professeur Paul Davies, évolutionniste, a admis: “Personne ne sait comment un mélange de composés chimiques sans vie s’est organisé spontanément pour former la première cellule vivante.”1 Andrew Knoll, professeur de biologie à Harvard, a dit: “Nous ne savons pas vraiment comment la vie est apparue sur cette planète”2 Une cellule minimale a besoin de plusieurs centaines de protéines. Même si chaque atome dans l’univers était une expérience avec tous les acides aminés corrects présents pour chaque conformation moléculaire possible pendant la durée supposée par les évolutionnistes de l’âge de l’univers, pas même une seule protéine fonctionnelle de taille moyenne ne serait formée. Comment donc la vie, avec ses centaines de protéines, serait-elle apparue, grâce aux seules lois de la chimie, et sans conception intelligente?

  2. Quelle est l’origine du code de l’ADN?

    Ce code est un système linguistique sophistiqué avec des lettres et des mots, où la signification des mots est sans relation avec les propriétés chimiques des lettres, de la meme façon que l’information sur cette page n’est pas le produit des propriétés chimiques de l’encre (ou des pixels sur l’écran). Quel autre système de codage a existé sans conception intelligente? Comment le système de codage de l’ADN a pu apparaître sans avoir été créé?

  3. Comment les mutations—des erreurs de copie accidentelles (des "lettres" de l’ADN échangées, effacées ou ajoutées, des gènes dupliqués, des inversions de chromosomes, etc…)—auraient-elle créé l’immense volume d’information contenu dans l’ADN des êtres vivants?

    Comment de telles erreurs auraient-elles pu créer les 3 milliards de lettres d’information à l’intérieur de l’ADN nécessaires pour transformer un microbe en microbiologiste? Il existe de l’information pour fabriquer les protéines, mais aussi pour contrôler leur utilisation—un peu comme un livre de cuisine contient les ingrédients ainsi que les instructions pour savoir quoi et quand les utiliser. L’un sans l’autre est inutile. Voir: Méta-information: Un casse-tête insoluble pour l’évolution. Les mutations sont connues pour leurs effets destructeurs, responsables de plus de 1000 maladies humaines, comme l’hémophilie par exemple. Elles sont rarement utiles. Comment le brouillage d’une information préexistante à l’intérieur de l’ADN peut-il créer un nouveau processus biochimique, ou des nano-machines aux composants nombreux, pour rendre l’évolution possible? Par exemple, comment un moteur rotatif tel que l’ATP-synthase avec ses 32 composants (qui produit l’énergie sous forme d’ATP pour toutes les formes vivantes), ou des robots tels que la kinésine (le facteur qui livre les colis à l’intérieur des cellules) ont-ils pu voir le jour?

  4. Pourquoi la sélection naturelle, un principe reconnu par les créationnistes, est-elle enseignée comme identique à l’évolution elle-même, comme si elle expliquait à elle toute seule l’origine de la diversité de la vie?

    Par définition, il s’agit d’un processus sélectif (qui sélectionne à partir d’information déjà existante), il ne s’agit donc pas d’un processus créatif. Elle pourrait expliquer le principe de "survie du plus fort" (pourquoi certains gènes sont plus bénéfiques dans certains environnements), mais pas l’arrivée du plus fort (c’est-à-dire d’où les gènes et les creatures viennent au départ). La mort des individus non adaptés à un environnement, et la survie de ceux qui y sont adaptés, n’explique pas l’origine des caractéristiques qui rendent un organisme adapté à un environnement donné. Par exemple, comment de petites variations çà et là au niveau des becs des pinsons peuvent-elles expliquer l’origine des becs ou des pinsons? Comment la sélection naturelle explique-t-elle l’évolution?

  5. Comment de nouveaux processus biochimiques, qui implique de nombreuses enzymes travaillant ensemble en séquence, peuvent-ils apparaître spontanément?

    Chaque processus et chaque nano-machine requiert de nombreux composants protéiques / enzymatiques pour fonctionner. Comment des accidents fortuits peuvent-ils même créer un seul des composants nécessaires, voire les 10 ou 20 ou 30 qu’on trouve couramment dans de nombreuses séquences programmées. Le biochimiste évolutionniste Franklin Harold a écrit: “Nous devons reconnaître qu’il n’y a présentement aucun récit darwinien de l’évolution d’un quelconque système biochimique ou cellulaire, mais seulement une variété de pieuses spéculations.”3

  6. Les êtres vivants semblent avoir été conçus de façon ingénieuse, alors comment les évolutionnistes savent-ils qu’ils n’ont pas été conçus?

    Richard Dawkins a dit: “La biologie est l’étude de choses compliquées qui donnent l’apparence d’avoir été créées avec une idée en tête.”4 Francis Crick, le co-découvreur de la double hélice de l’ADN a écrit: «Les biologistes doivent constamment garder à l’esprit que ce qu’ils voient n’a pas été conçu de façon ingénieuse, mais est le résultat de l’évolution.”5 Le problème pour les évolutionnistes est que les êtres vivants démontrent trop de cette conception ingeniouse. Qui s’interpose quand un archéologue dit que la découverte d’une poterie est la preuve d’une intervention humaine? Et pourtant, si quelqu’un attribue la conception ingénieuse des êtres vivants à un créateur, cela est soudain inacceptable. Pourquoi la science devrait-elle se restreindre à des causes naturalistes, plutôt qu’à des causes logiques?

  7. Comment est apparue la vie multicellulaire?

    Comment les cellules, adaptées à une survie individuelle, ont-elles appris à coopérer et à se spécialiser (y compris à passer par le processus de mort programmée), pour créer des plantes et des animaux complexes?

  8. Comment est apparu le sexe?

    La reproduction asexuée donne jusqu’à deux fois plus de succès reproductif, pour les memes ressources, que la reproduction sexuée; ainsi donc, comment cette dernière aurait-elle pu avoir assez d’avantages pour être sélectionnée? Comment les seules lois physiques et chimiques auraient-elles pu inventer les appareils complémentaires nécessaires à la reproduction sexuée au même moment (les processus non-intelligents ne pouvant planifier l’apparition coordonnée des organes mâles et femelles)?

  9. Pourquoi les formes transitoires fossiles, qui devraient se compter par millions, sont-elles manquantes?

    Darwin avait déjà relevé le problème et il est toujours d’actualité. Les arbres des familles évolutives que l’on trouve dans les manuels sont issus de l’imagination, et non des preuves fossiles. Le paléontologue (et évolutionniste) de Harvard bien connu Stephen Jay Gould, a écrit: “L’extrême rareté des formes transitoires dans les archives fossiles est le secret de fabrique de la paléontologie”6 D’autres experts évolutionnistes en fossiles reconnaissent ce problème.

  10. Comment les "fossiles vivants" ont-ils pu rester inchangés depuis des centaines de millions d’années, alors que l’évolution a changé les vers en êtres humains pendant le même laps de temps?

    Le professeur Gould a écrit: “Le maintien de la stabilité à l’intérieur des espèces doit être considéré comme un problème évolutif majeur.”7

  11. Comment des processus chimiques aveugles auraient-ils pu créer l’esprit ou l’intelligence, le sens, l’altruisme et la moralité?

    Si tout a évolué, et que nous avons inventé Dieu, selon ce qu’enseigne l’évolution, quel but ou quel sens y a-t-il dans la vie humaine? Les étudiants devraient-ils apprendre le nihilisme en classe de sciences (le nihilisme dit que la vie n’a aucun sens particulier)?

  12. Pourquoi tolère-t-on encore ces contes évolutionnistes?

    Les évolutionnistes utilisent souvent des histoires pour "expliquer" des observations contraires à la théorie de l’évolution. Un membre de l’Académie des sciences américaine, le docteur Philip Skell, a écrit: “Les explications darwiniennes pour de telles choses sont souvent trop souples: la sélection naturelle rend les humains égocentriques et agressifs, sauf quand cela les rend altruistes et paisibles. Ou bien la sélection naturelle produit des hommes virils qui s’empressent de répandre leur semence, sauf quand elle préfère des hommes qui sont des protecteurs fidèles et attentionnés. Quand une explication est si souple qu’elle peut expliquer n’importe quel comportement, il est difficile de la tester expérimentalement, encore moins de l’utiliser comme catalyseur pour la découverte scientifique.”8

  13. Où sont les percées scientifiques dues à l’évolution?

    Le docteur Marc Kirschner, directeur du département des systèmes biologiques à l’École de Médecine de l’Harvard, a déclaré: “En fait, depuis les 100 dernières années, presque toute la recherche en biologie n’a pas eu besoin de se soucier de l’évolution, à l’exception de la biologie évolutionniste elle-même. La biologie moléculaire, la biochimie, la physiologie, n’ont pas tenu compte du tout de l’évolution.”9 Le docteur Skell a écrit: “C’est la connaissance de la façon dont ces organismes opèrent, et non des spéculations sur comment ils pourraient être apparus il y a des millions d’années, qui est essentielle aux médecins, aux vétérinaires, au fermiers … ”10 En fait, l’évolution freine la découverte médicale.11 Pourquoi donc alors les écoles et les universités enseignent-elles l’évolution d’une façon aussi dogmatique, en volant le temps nécessaire à la biologie expérimentale, tellement plus profitable à l’humanité?

  14. La science implique l’expérimentation pour déterminer comment les choses fonctionnent, comment elles opèrent. Pourquoi donc l’évolution, une théorie sur l’histoire, est-elle enseignée comme si c’était une science opérationnelle?

    On ne peut pas faire des expériences, ou même observer ce qui s’est passé, dans le passé. À la question “L’évolution a-t-elle été observée?” Richard Dawkins a dit: “L’évolution a été observée. C’est juste qu’elle n’a pas été observée pendant qu’elle se produisait.”12

  15. Pourquoi une idée fondamentalement religieuse, un système de croyances dogmatique qui échoue à expliquer l’évidence, est-il enseigné en classe de sciences?

    Karl Popper, le philosophe des sciences bien connu, a dit: “Le darwinisme n’est pas une théorie scientifique testable, mais un programme de recherche métaphysique (religieux) … ”13 Michael Ruse, un philosophe des sciences évolutionniste, a admis: “L’évolution est une religion. Cela est vrai pour l’évolution au commencement, et cela est toujours vrai pour l’évolution aujourd’hui.”14 Et puisque l’on ne peut pas enseigner la religion en classe de sciences, pourquoi y enseigne-t-on l’évolution?

Related Articles

Références et notes

  1. Davies, Paul, Australian Centre for Astrobiology, Sydney, New Scientist 179(2403):32, 2003. Retour au texte.
  2. Knoll, Andrew H., PBS Nova interview, How Did Life Begin? 1 July 2004. Retour au texte.
  3. Harold, Franklin M. (Prof. Emeritus Biochemistry, Colorado State University), The Way of the Cell: molecules, organisms and the order of life, Oxford University Press, New York, 2001, p. 205. Retour au texte.
  4. Dawkins, R., The Blind Watchmaker, W.W. Norton & Company, New York, p. 1, 1986. Retour au texte.
  5. Crick, F., What Mad Pursuit: A personal view of scientific discovery, Sloan Foundation Science, London, 1988, p. 138. Retour au texte.
  6. Gould, Stephen Jay, Evolution’s erratic pace, Natural History 86(5):14, May 1977. Retour au texte.
  7. Gould, S.J. and Eldredge, N., Punctuated equilibrium comes of age, Nature 366(6452):223–224, 1993. Retour au texte.
  8. Skell, P.S., Why do we invoke Darwin? Evolutionary theory contributes little to experimental biology, The Scientist 19(16):10, 2005. Retour au texte.
  9. Tel que cité dans le Boston Globe, 23 October 2005. Retour au texte.
  10. Skell, P.S., The dangers of overselling evolution; Focusing on Darwin and his theory doesn’t further scientific progress, Forbes magazine, 23 Feb 2009; forbes.com/2009/02/23/evolution-creation-debate-biology-opinions-contributors_darwin.html. Retour au texte.
  11. E.g. Krehbel, M., Railroad wants monkey off its back, Creation 16(4):20–22, 1994; creation.com/monkey_back. Retour au texte.
  12. pbs.org/now/printable/transcript349_full_print.html, 3 December, 2004. Retour au texte.
  13. Popper, K., Unended Quest, Fontana, Collins, Glasgow, p. 151, 1976. Retour au texte.
  14. Ruse, M., How evolution became a religion: creationists correct? National Post, pp. B1, B3, B7, 13 May 2000. Retour au texte.

Manna from heaven? Because this site and the information it contains is free, you might think so. However, lots of hard work went into producing it. Your gifts help to produce this ‘manna’ for others. Support this site

Copied to clipboard
9219
Product added to cart.
Click store to checkout.
In your shopping cart

Remove All Products in Cart
Go to store and Checkout
Go to store
Total price does not include shipping costs. Prices subject to change in accordance with your country’s store.