Share
A- A A+

Qu’est-ce que c’est au juste?

Ce site répond à plusieurs des questions les plus posées à propos de Dieu (notre Créateur) et de la Bible.

Aujourd’hui beaucoup de gens pensent que les êtres humains n’existent que grâce à un accident cosmique sans cause, ni raison. Cette pensée est maintenant répandue dans tous les établissements scolaires du monde. Comme l’a déclaré le professeur Peter Atkins d’Oxford (Royaume-Uni), « Nous ne sommes qu’un peu de bave à la surface de la planète ». Même ceux qui disent qu’ils « croient en Dieu » ont été « enseignés » à penser selon ce nouvel « éclairage ». Ainsi croient-ils que la Bible, qui annonce être la Parole de Dieu, ne contient que les mots d’hommes faillibles. Et par conséquent, ils se considèrent donc libres d’inventer leur propre conception de Dieu, plutôt que de se soumettre à ce que Dieu lui-même a révélé dans la Bible.

Cette philosophie naturaliste (l’évolution) élimine toute source d’autorité claire dans nos vies. S’il n’y a pas de Dieu Créateur qui règne sur nous, alors il n’y a pas non plus de fondement ultime pour la morale, le sens et le but de la vie. Comme l’a dit le professeur Will Provine de l’Université Cornell, athée, au sujet de la vision évolutionniste :

« … Il n’y a pas de dieux, ni de buts, ni de forces orientées vers un quelconque objectif de quelle sorte que ce soit. Il n’y a pas de vie après la mort. Quand je mourrai, je serai absolument certain d’être mort. C’est la fin pour moi. Il n’y a pas de fondement ultime de l’éthique, aucun sens ultime de la vie, ni de libre arbitre pour l’homme, non plus ».1

9284-fam

©istockphoto/STEEX

En d’autres termes, comment le sens et la moralité peuvent-ils provenir de réactions chimiques aléatoires issues d’un accident cosmique ? Un aveu de Richard Dawkins, évolutionniste britannique bien connu et athée, souligne le problème :

Jaron Lanier : « Il y a une grande quantité de personnes qui ont tout simplement beaucoup de mal à accepter la théorie de l’évolution, parce qu’elle conduit à ce qu’ils perçoivent comme un vide moral, dans lequel leurs plus hautes aspirations sont niées. »

Richard Dawkins : « Tout ce que je peux dire, c’est que c’est tant pis pour vous. Nous devons regarder la vérité en face. »2

Pour les Chrétiens, accepter le point de vue évolutionniste et ses millions d’années, revient à saper les principes fondamentaux de la foi Chrétienne. Le professeur Will Provine a reconnu qu’essayer d’appliquer à la Bible la vision évolutionniste du monde, et donc de tordre son enseignement pour l’y faire rentrer, ne peut qu’aboutir à l’athéisme lui-même ou à une « religion » indiscernable de l’athéisme :

« … La croyance en la théorie moderne de l’évolution rend les personnes athées. On ne peut avoir une vision religieuse compatible avec l’évolution que si cette vision ne se distingue pas de l’athéisme. »3

L’histoire d’un ancien évangéliste Charles Templeton, devenu apostat, confirme tristement la déclaration du professeur Provine. Beaucoup d’autres athées ont des histoires similaires : ils ont cru à un moment de leur vie, disent-ils, mais cela a cessé quand ils ont appris la « vérité » de l’évolution à l’école ou à l’université.

Beaucoup esquivent le problème en essayant de ne simplement pas y penser. Mais il n’est pas surprenant que la théorie de l’évolution rende athées beaucoup de personnes, car elle sape les fondements mêmes sur lesquels repose la foi Chrétienne, à savoir :

  • Dieu a tout créé, Il est aux commandes et nous, en tant que Ses créatures, lui sommes redevables. En cosmologie évolutive, en géologie et en biologie, tout s’est fait tout seul, le cosmos, la terre et la mer, ainsi que les êtres vivants. Même « Dieu » est un produit de l’évolution, inventé par les hommes, soi-disant pour les aider à survivre.

  • Selon la Bible, ce que Dieu a créé au commencement était très bon (Genèse 1:31). A l’inverse, la croyance évolutionniste prétend qu’il y a eu des millions d’années de « survie du plus apte » et de mort des inaptes, avant que l’homme n’apparaisse vers la fin du calendrier de l’humanité.

  • La souffrance, la maladie et la mort sont survenues dans ce beau monde originel à cause de la rébellion de nos premiers ancêtres, Adam et Ève (Genèse, chapitre 3). La mort est un intrus, introduite par le péché (c.à.d. la rébellion), et sera le dernier « ennemi » à être détruit, c’est pourquoi Jésus-Christ, le dernier Adam, est venu sur terre pour vaincre la mort (Romains 5:12–21, 1 Corinthiens 15:21,22,26), fournissant un moyen d’évasion pour les fils et filles perdus d’Adam. Pour en savoir plus, voir Bonne Nouvelle (en anglais). En revanche, l’évolution prétend que la souffrance est entrée dans ce monde au début des temps, dès que les cellules nerveuses et le cerveau ont eu évolués. Mais cela n’a rien à voir avec le péché de l’homme, tel que défini dans la Bible ; en effet, dans cette vision des choses, le « péché » (qu’on pourrait alors définir comme un comportement anti-social) n’est plus que la manifestation de notre ascendance animale. Ainsi, tout dieu ou divinité qui serait inventé pour s’adapter à un scénario de type évolutionniste avec ses millions d’années (même dans les croyances anti-évolutionnistes de type « créationniste progressiste ») ne pourrait être qu’un dieu qui aime et qui désire la mort, le cancer, etc…

Creation Ministries International existe pour promouvoir le fait que Dieu a révélé « la vraie vérité » pour nous dans la Bible. Cela inclut les récits bibliques de la Création, de la chute et du Déluge, que l’on trouve dans le livre de la Genèse, qui sont des récits rapportant des faits réels et de la plus haute importance pour la foi chrétienne, comme cela devrait être évident au vu de ce qui précède. Le déluge biblique est crucial pour comprendre pourquoi il y a autant de fossiles enfouis dans les couches sédimentaires partout sur Terre. Contrairement à ce qu’affirment les évolutionnistes, la superposition des couches rocheuses fossilifères ne constitue pas la bande magnétique sur laquelle auraient été enregistrées les soi-disant millions d’années. Nous prenons au sérieux l’exemple de l’apôtre Paul dans la réfutation des arguments qui s’opposent à la connaissance de Dieu (2 Corinthiens 10:5) et le commandement de Jésus-Christ d’aimer Dieu de tout notre cœur, de toute notre âme et de tout notre esprit (Matthieu 22:37). Nous devons ajouter la rigueur intellectuelle à notre foi si nous voulons être fidèles aux instructions de notre Seigneur et Sauveur. Vous trouverez davantage d’informations sur les principes fondamentaux de la foi dans notre section À propos de nous (en anglais), en particulier la Déclaration de foi (en anglais).

A partir de ce site, vous pouvez apprendre beaucoup de choses qui montrent qu’il y a un Créateur qui nous a créés, et qu’il a révélé des vérités importantes pour nous dans la Bible.

De l’espoir pour un monde sans espoir

La pensée évolutionniste avec ses millions d’années imprègne aujourd’hui tous les systèmes éducatifs à tous les niveaux, ainsi que les médias. Cette invasion massive a commencé il y a seulement 30 à 80 ans selon les pays, les anciens pays communistes et l’Allemagne Nazie ayant été les premiers à avoir été endoctrinés.

Les terribles conséquences du matérialisme évolutionniste sont partout : vies brisées, familles brisées, communautés brisées. L’« épidémie » de suicides (en particulier chez les jeunes) dans les pays autrefois chrétiens découle logiquement de cette doctrine nihiliste. Voir Darwin, Spurgeon et le "chien noir" (en anglais).

Le travail de ceux qui ont fondé Creation Ministries International a permis à de nombreuses personnes de se frayer un chemin hors du désespoir de ce monde, parce qu’ils ont appris à connaître la vérité : Nous ne sommes pas seuls, et Dieu nous a créés avec un but ; avoir une relation intime avec Lui pour l’éternité. Ceci est possible en raison de ce qu’Il a fait à travers Jésus-Christ, la Bonne Nouvelle (en anglais). Voir, par exemple, le témoignage de Christian Huls, le témoignage de Sonia, la foi ruinée par la compromission des collèges « chrétiens » et restaurée par la fondation Creation Ministries et « Aucune excuse pour ne pas croire » par Lita Cosner (tous en anglais).

« En d’autres termes, si l’évolution est la façon dont le monde a été créé, alors il n’y a pas besoin de Dieu. (Or il apparaît que le monde et tout ce qu’il contient ne peut être le résultat du seul hasard et de quelques processus involontaires, comme le prétendent les évolutionnistes. Le monde et l’univers doivent donc avoir été créés ! ndt) Et s’ils ont été créés, alors il doit y avoir un Créateur. Ainsi, le monde qui nous entoure est lui-même un puissant témoignage, capable de convaincre le croyant comme le non-croyant. » — Dennis H.

À-partir de ce site, vous pouvez apprendre beaucoup de choses qui montrent qu’il y a un Créateur qui nous a créés et qu’Il a révélé des vérités importantes pour nous dans la Bible, qui est le message de notre Créateur pour nous. Vous pouvez naviguer à travers les différents thèmes en utilisant la section Q & R (en anglais) ou entrer vos centres d’intérêt dans la fenêtre de recherche pour trouver des articles sur ce sujet. Tout cela est gratuit. Vous pouvez également vous abonner à la revue anglophone Creation (notre ressource numéro un, sans aucune publicité, et qui est envoyée dans plus de 110 pays à travers le monde) ou, pour plus d’approfondissement, au Journal of Creation (également anglophone). Vous pouvez également obtenir des livres, des CD et des DVD sur notre librairie en ligne sécurisée. Vous trouverez également des informations sur la programmation des présentations de nos conférenciers, ainsi que les séminaires, conférences et camps à venir dans votre région. Vous pouvez également demander la programmation d’un événement par la fondation.

Nous espérons que vous serez bénis et équipés avec les réponses fournies ici – des réponses qui vous inciteront à faire preuve d’audace dans le témoignage et à être efficaces pour démolir les bastions de l’incrédulité. Ou peut-être deviendrez-vous un disciple du Christ, si vous ne l’êtes pas déjà !

Bienvenue sur notre site!

Références

  1. Provine, W.B., Origins Research 16(1), p.9, 1994. Retour au texte. Retourner au texte.
  2. Evolution: the dissent of Darwin, Psychology Today Jan/Feb 1997, p. 62. Retour au texte. Retourner au texte.
  3. Provine, W.B., ‘No free will’ in Catching up with the Vision, Margaret W Rossiter (Ed.), Chicago University Press, p. S123, 1999. Retour au texte. Retourner au texte.

It has been said that “Information is power”. When it comes to creation information we’d have to agree. Keep the ‘powerful’ evidence for God being Creator coming. Support this site

Copied to clipboard
9284
Product added to cart.
Click store to checkout.
In your shopping cart

Remove All Products in Cart
Go to store and Checkout
Go to store
Total price does not include shipping costs. Prices subject to change in accordance with your country’s store.