Also Available in:

La Journée de remise en question de l’évolution

et la manière correcte d’approcher l’apologétique

darwin
Charles Darwin

par
traduit par Narindra Ramanankasaina

Publié le 13sfévriers2020 (TUs+10)

Chaque année, des groupes religieux du monde entier participent à une célébration de la théorie de l’évolution au début du mois de février. Elle s’appelait à l’origine «sdimanche Darwins» (Darwin Sunday en anglaiss–sNdT) et se tenait le dimanche le plus proche de l’anniversaire de Charles Darwin (le 12sfévrier), mais le politiquement correct et le désir d’influencer des religions autres que les branches principales de la chrétienté ont exigé qu’elle soit rebaptisée «sweek-end Darwins» (Darwin Weekend en anglaiss–sNdT).

Ainsi, le 12sfévrier ferait une bonne date pour la Journée de remise en question de l’évolution, un événement annuel auquel presque tout le monde peut participer. Les lecteurs réguliers savent qu’une compréhension correcte des origines est importante pour le message de l’Évangile et l’autorité biblique. En effet, notre Créateur nous ordonne d’aimer Dieu «sde toute notre pensées» (Matthieus22:37)s; les créationnistes bibliques utilisent la logique, la théologie et la science. Certaines personnes pensent qu’il y a un message d’espoir dans la théorie de l’évolution, ce qui est tout le contraire de la vérité. En tant que créationnistes bibliques, nous désirons diffuser la vérités–smais il y a certaines choses à garder à l’esprit.

Les évolutionnistes aussi sont créés à l’image de Dieu

Beaucoup de gens rejettent catégoriquement la vérité que tous les êtres humains sont créés à l’image de Dieu, mais leurs opinions ne changent pas la réalité. Malheureusement, certaines de ces personnes font appel à la «ssciences» pour soutenir ce rejet. De nombreux scientifiques (ainsi qu’une grande partie de la population en général) croient en la théorie de l’évolution parce qu’ils ne sont même pas au courant que la science de la création existe. Les manuels de science laïques leur donnent un aperçu naturaliste des origines et présupposent un processus d’évolution dans la science, de sorte que lorsque nous présentons la science de la création, les gens peuvent répondre par le rejet ou le mépris. Il s’agit tout simplement d’un concept qui leur est étranger.

La plupart des gens agissent comme si Dieu, ou du moins la création biblique, n’existait même pas. Ceux qui nous donnent des envies de monter sur nos grands chevaux sont ceux qui traitent l’évolutionnisme davantage comme une religion, agissant parfois même comme s’ils étaient en croisade laïque pour faire taire les créationnistes. Nous le constatons sous forme d’intimidation ou de législation, notamment dans les écoles, et cela dure depuis longtemps. Nous pouvons répondre par une «sindignation vertueuses» et un désir de défendre à la fois la vérité et nos droits, mais nous devons nous rappeler de répondre de manière à honorer Dieu, car nos adversaires sont également créés à l’image de Dieu. Il est vrai que certaines situations appellent une réponse rien moins que douce, et nous en voyons des exemples dans la vie de Jésus et de Paul, mais l’avertissement de 1sPierres3:15 devrait nous faire soigneusement réfléchir à notre attitudes:

“s…smais sanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneur, étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous”

Il y a des moments où un activiste créationniste enthousiaste partage allègrement des liens dans des domaines que les athées, les évolutionnistes, les apostats etc. fréquentent. Ils tentent de susciter le débat. Une fois, j’ai vu un mème d’un jeune portant une chemise sur laquelle on pouvait lires: «sJe suis athée. Débattez avec moi.s» Certains chrétiens agissent avec une attitude similaire. Ils prennent le mors aux dents et veulent provoquer ceux qui ne croient pas en la création. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsis!

L’un des objectifs de la Journée de remise en question de l’évolution est de fournir des informations à des personnes non-religieuses qui n’ont peut-être jamais envisagé la science de la création. C’est drôlement difficile si nous les abordons avec une attitude snobinarde. Après tout, notre but ultime est de diffuser la vérité et de toucher les gens pour le Christ, pas de marquer des points et de gagner des débats.

Des faits criés au visage de quelqu’un, de façon dure et sarcastique, ne l’orientent généralement pas vers le royaume de Dieu. Après tout, le but de la promotion de la création biblique n’est pas tant de démystifier la théorie de l’évolution que de supprimer une pierre d’achoppement qui pousse de nombreuses personnes à rejeter le Dieu de la Bible. Alors ne soyez pas une autre pierre d’achoppements!

challenge-evolution-day

La manière correcte d’approcher l’apologétique

Pour de nombreux apologistes, le verset incontournable est 1sPierres3:15. Beaucoup de gens insistent sur la partie centrales: «s…stoujours prêts à vous défendres…s» pour encourager les chrétiens dans leur défense des Écritures. Pour les créationnistes bibliques, cela ne signifie pas que tout le monde doit être expert dans tous les domaines de la science et de la théologie. Il faut plutôt avoir une bonne connaissance pratique du sujet et utiliser les ressources disponibles, comme celle que vous lisez en ce moment, qui contient des milliers d’articles sur des sujets variés.

La suite du verset n’est pas aussi souvent soulignées: «s…savec douceur et respects…s», ce qui s’applique à ce qui a été dit plus haut sur la façon dont nous interagissons avec les gens. Toutefois, la première partie semble être encore la plus négligées: «s…ssanctifiez dans vos cœurs Christ le Seigneurs…s». «sSanctifiers» est la traduction exacte du grec ἁγιάζω (hagiazô). Les chrétiens doivent d’abord s’enraciner dans la parole de Dieu. En vérité, Paul nous exhorte en Colossienss3:16 à cecis: «s…sQue la parole de Christ habite parmi vous abondamments…s». Cela nous aidera à garder une bonne perspective dans nos méthodes d’apologétique.

La question des origines ne concerne pas strictement les preuves à charge scientifiques. Sinon, le darwinisme aurait été abandonné dans la poussière de la piste du temps il y a longtemps et les gens croiraient que Dieu est le Créateur. Au lieu de cela, le dieu de ce monde a aveuglé les incroyants aux vérités profondes de l’Écriture (cf.s 2sCorinthienss4:42:14 1sCorinthienss1:18Romainss5:10). C’est pourquoi Pierre nous exhorte à «sêtre toujours prêtss». De plus, nous renversons les raisonnements contre la vraie connaissance ( 2sCorinthienss10:4-5).

Rappelez-vous votre histoire

En lisant certains des témoignages de créationnistes, nous constatons que certains sont devenus créationnistes avant de devenir chrétiens, mais que d’autres étaient opposés à la création jusqu’à ce qu’ils deviennent chrétiens (Psaumes119:130Éphésienss1:181sCorinthienss2:14). Ceci est étayé par le fait que de nombreux scientifiques d’hier et d’aujourd’hui ont eu une réflexion appropriée concernant la Bible et la science. (Voir également l’important article de synthèse Faith and facts).

Les chrétiens doivent se souvenir de ce qu’ils ressentaient et pensaient lorsqu’ils étaient incroyants. Certes, de nombreux chrétiens n’ont jamais été athées, mais nous n’avions pas les connaissances, la sagesse et l’épistémologie que nous avons (espérons-le) aujourd’huis; la vie chrétienne est un processus de croissance. Soyez patients, car tout le monde n’est pas aussi «séclairés» que nous.

Applications pour la Journée de remise en question de l’évolution

Les principes de base de la Journée de remise en question de l’évolution sont simples. Les gens peuvent partager le contenu scientifique créationniste biblique d’une multitude de façons. Il existe de nombreuses opportunités de partager du contenu sur les médias sociaux, et un hashtag #questionevolutionday permet de se faire entendre. En personne, nous pouvons avoir des conversations, fournir des brochures, offrir un ancien numéro du magazine Creation, etc. Ce n’est pas difficile.

Nous devons sanctifier dans nos cœurs Christ le Seigneur, être toujours prêt à nous défendre avec sagesse et les ressources disponibles et garder à lsesprit que ceux qui ne connaissent pas la vérité de la création sont aussi créés à lsimage de Dieu.