Also Available in:

Rapper pour le Créateur

Un groupe chrétien contemporain descend dans la rue

Gary Bates discute avec Dave et Donovan du groupe de rap Destiny Lab.

Destiny lab

Dans leur jeunesse, Dave et Donovan1 ont fait personnellement l’expérience des effets délétères de l’enseignement évolutionniste sur l’esprit des jeunes gens. C’est pour cela qu’ils se sentent appelés à communiquer la vérité de la création biblique. Mais comment feront-ils pour que les jeunes les écoutent, surtout quand les informations sur la création sont si largement censurées dans le domaine public, où la majorité a le sentiment que la théorie de l’évolution est vraie et qu’elle repose sur des « faits » ?

Les débuts

Avec les talents que Dieu leur avait donnés, Dave et Donovan décidèrent d’utiliser un médium populaire pour communiquer une autre vision des choses. Cela entraîna la formation d’un groupe de hip-hop (rap) chrétien appelé Destiny Lab.

Dave et Donovan ont fait de la musique ensemble bien avant de devenir chrétiens. Bien que Dave ait été élevé dans une famille chrétienne, il s’est intéressé au paranormal dès son jeune âge et a été particulièrement fasciné par le phénomène des ovnis. Féru d’effets spéciaux, il déménagea à Hollywood et commença bientôt à mêler la foi de sa jeunesse à la science-fiction hollywoodienne. L’influence devint si forte qu’il en conclut que les auteurs de la Bible avaient pris des extraterrestres pour des anges. Sa famille se rendit compte que les présupposés de la pensée évolutionniste l’avaient séduit lorsque Dave mentionna que les dinosaures remontaient à des millions d’années.2 Son frère en fut totalement surpris, et il engagea Dave à approfondir la question en lisant et en regardant des ressources sur la création. Tout s’éclaira pour Dave lorsqu’il commença à distinguer des soubassements plus sinistres derrière toute la façade du phénomène des ovnis, et que les croyances comme celle-là étaient remplies d’enseignements New Age qui attaquaient à la base certains des fondements essentiels de l’évangile. Il dit au sujet de cette histoire d’ovnis et d’extraterrestres : « À la base, c’est une croyance en la théorie de l’évolution matérialiste, une croyance qui nie la reconnaissance du péché personnel et qui encourage l’auto-déification. Cela conduit à une plus grande illumination évolutive, comme dans un statut de type « Vous deviendrez comme des dieux » ».3

Donovan, comme tous ceux qu’il connaissait, était également profondément enraciné dans les idées évolutionnistes. Il dit que bien qu’il ait grandi dans une église institutionnelle qu’il fréquentait régulièrement avec sa grand-mère, il n’était pas chrétien. Mais voir le changement chez son ami Dave éveilla son intérêt. Dave commença à lui procurer des ressources sur la création. Wouah ! Cela lui ouvrit vraiment les yeux aux assertions de vérité de l’Écriture.

La route vers le ministère

À cette époque, ils avaient fait une pause dans leur collaboration musicale. Et pourtant, quelle meilleure façon de communiquer avec la culture de rue des jeunes que de créer un groupe de hip-hop ? Ils se remirent donc ensemble et fondèrent le groupe « Destiny Lab ». Il est ironique que ce soit l’« évolution » qui les ait réunis de nouveau.

Si certains artistes chrétiens ont à l’occasion enregistré des chansons qui remettent en question la théorie de l’évolution et prônent ouvertement la création, pour nos deux comparses, ce sujet constitue la raison d’être majeure de leur groupe et de sa musique.

Cette dernière est parfois comique. Ils s’habillent parfois en costume de singe, portent des blouses blanches de laboratoire et distribuent des masques de singes lors des concerts pour mettre le problème en évidence. Mais leurs paroles sans langue de bois vont droit au but. Par exemple, dans leur chanson « The Original Sin » [« Le péché originel » — NdT] de l’album du même nom, ils chantent « You ancient serpent, you cast your spell upon this planet with your graven images and your wishes to be worshipped » [« Ô serpent ancien, tu as jeté un sort sur cette planète avec tes images gravées et tes envies d’être adoré » — NdT]. L’une des chansons s’intitule « Evolve or die » [« Évolue ou crève » — NdT] et est une critique du séidisme d’Oprah Winfrey, mégastar de la télévision [américaine — NdT] envers le gourou New Age Eckhart Tolle, que le « New-York Times » décrit comme « l’auteur spirituel le plus populaire de la nation [américaine] »4. Eckhart pense que l’homme devra accepter l’idée d’évolution pour pouvoir évoluer, ou mourir. Les « vrais » croyants savent bel et bien que Dieu est en eux, dit-il, et seuls les insensés cherchent Dieu à l’extérieur d’eux-mêmes, parce que la transformation de la conscience est la prochaine étape de l’évolution humaine, où nous pourrons tous devenir semblables à Dieu.

Parmi les autres titres de Destiny Lab, citons « Who am I? » [« Qui suis-je ?  » — NdT], « The Days of Noah » [« Les jours de Noé » — NdT], « Natural Selection » [« Sélection naturelle » — NdT], « The UFO puzzle » [« L’énigme des ovnis » — NdT], « Born Again » [« Né de nouveau » — NdT], et « Bought by his blood » [« Racheté par Son sang » — NdT]. Ils ont même fait une chanson sur le flagelle bactérien, un petit moteur électrique « hors-bord » dans ces bactéries que l’on dit « simples ».5 Ces mecs maîtrisent, on dirait !

Le rap n’est-il pas mauvais ?

Bien sûr, c’était la question inévitable que je devais poser, parce que beaucoup de rap est associé à des artistes égocentriques qui font la promotion de paroles haineuses. « Les gens pensent que le hip-hop ou le rap sont inévitablement associés à un certain style de vie, comme celui de la rue, ont-ils répondu, mais ce n’est pas le cas. Ce n’est qu’un style, un genre, de musique, et les choses négatives qui y sont généralement associées ne viennent pas nécessairement avec. Ce qui nous attire, c’est le contenu en paroles particulièrement fort du rap. »

Un peu de recherche démontrera que les Psaumes étaient à l’origine chantés de façon monophonique6 et probablement a capella7 (On peut définitivement retracer cela à l’Église des tous premiers temps, et le culte juif antique semble y avoir été très similaire aussi.) Le rap aussi « psalmodie » ses paroles. Cela permet à « Destiny Lab » de promouvoir avant tout le message de l’Évangile à travers leur musique. L’accent mis sur les paroles souligne le message biblique de leur musique, à travers laquelle de nombreux jeunes seront exposés pour la première fois à l’enseignement de la Bible. Ils ajoutent : « Les gens disent souvent qu’ils n’aiment pas le rap. Mais nous avons découvert que beaucoup de gens dans la cinquantaine ou la soixantaine adorent aussi notre production. Une fois qu’ils entendent les paroles, ils « pigent ». Nous avons trouvé cette confirmation extrêmement encourageante. Après tout, on se demande où Jésus entrerait pour prêcher l’évangile. Bien sûr, certains pans du rap ont un côté sombre, mais « Destiny Lab » essaie d’y faire briller une lumière pour le Christ. »

Influencer la culture

Leur musique leur a donné l’occasion de rencontrer des gens d’horizons divers, en particulier du New Age et des milieux occultes. Ils voulaient en particulier que je mentionne (pour que les parents et les églises puissent l’entendre) que la croyance en les extraterrestres et les ovnis est considérable et détient une force bien à elle qui anime la culture populaire. Ils démontrent souvent le lien entre cela et l’idée que la vie évolue sur d’autres planètes8 en utilisant des citations tirées de la documentation de CMI, y compris notre livre « Alien Intrusion: UFOs and the Evolution Connection » [«  Intrusion extraterrestre : les ovnis et la connexion avec la théorie de l’évolution » — NdT], dans leurs représentations et leurs interactions avec le public. Ils ont reçu beaucoup de correspondance de la part de personnes qui voulaient en savoir plus. C’est pour cela qu’ils envoient souvent leurs CD, ce qui leur donne encore plus d’occasions de témoigner. Ils disent que tout le domaine des ovnis, du New Age, etc. ne présente que des « messages d’entités qui se nourrissent de l’ego de l’humanité ».

Internet est le principal débouché pour leur musique, qui est disponible sur les principaux sites de téléchargement comme Amazon et iTunes. Les CD physiques sont disponibles sur leur site Web, où certaines de leurs chansons sont également disponibles gratuitement.9 Ils ont participé à une myriade d’émissions radio et Internet, et leurs vidéos peuvent également être vues sur YouTube. Ils figurent également sur divers réseaux sociaux.

Lors de leurs représentations en public, on vient toujours les voir à chaque fois pour leur dire que les paroles et les chansons ont déclenché chez eux une réflexion qui a besoin d’être approfondie. Cela leur permet ensuite de transmettre plus d’informations sur la création, y compris à partir de creation.com. Bien évidemment, ils ne font pas cela pour faire de l’argent ou pour être célèbres, mais pour prendre part à la Grande Commission. C’est parce qu’ils comprennent à quel point le débat création-évolution est à la base de la manière dont les gens se forgent leur vision du monde qu’ils se concentrent dessus dans leurs chansons.

Le christianisme ne doit pas être hors-sujet s’il est la vérité

Dave s’est vivement animé lorsqu’il a dit : « L’Église a vraiment jeté le manche après la cognée en ne se penchant pas les sujets qui peuvent égarer les gens. La théorie de l’évolution enseigne aux gens qu’ils ne sont rien de plus que des animaux. Dans une de nos chansons, intitulée « Planet of the Apes » [« La planète des singes » — NdT], nous chantons : « What do we expect if the whole human race thinks they are just a mistake like the planet of the apes ? » [« À quoi est-ce que nous nous attendons si la race humaine entière pense que nous ne sommes qu’une erreur comme la planète des singes ? » — NdT]. Il va plus loin en disant qu’il ne faut pas s’étonner que les enfants s’embarquent dans des choses ténébreuses si on leur dit qu’ils ne sont rien de plus qu’un accident. »

Leur passion vient du fait qu’ils étaient sur le point de ne devenir qu’une paire d’ajouts aux terribles statistiques du nombre de jeunes qui quittent l’Église aujourd’hui. Cela a changé lorsqu’ils ont réalisé la vérité de la création biblique qui jette la lumière sur la philosophie impie de l’évolution. Ils ont dit :

« Nous avons fait une chanson qui s’intitule : « The good person test » [« Le test de la bonne personne » — NdT]. Il utilise l’Écriture pour souligner que la personne bonne n’existe pas, que nul n’atteint à la gloire de Dieu. C’est pour cela que la Genèse est si fondamentale à l’Évangile. On ne peut sonder pleinement l’Évangile, la raison de notre existence ou notre destination à moins de comprendre l’origine du péché [à savoir le premier homme, Adam (Romains 5:12-19, 1 Corinthiens 15:21, 22)]. La théorie de ’évolution amène les gens à penser qu’ils sont bons à leurs propres yeux — juste évolués — et qu’ils ne sont pas pécheurs. »
Donovan et Dave

Les « pseudos » de ces rappeurs

« Salut, je suis Dave — alias « Arkalogik ». Mon nom dérive de mon intérêt pour l’archéologie, qui, je le crois, corrobore massivement l’histoire de la Bible. Moi, je rappe et j’écris nos paroles. Grâce à Dieu, nous avons été appelés à glorifier notre Créateur et à exposer la duperie de l’évolution d’une manière tout à fait unique. »

« Salut, moi, c’est Donovan — alias « Genetix ». Mon nom dérive de l’étude de la génétique. Je pense que ce domaine est, et continuera d’être, une énorme confirmation du fait que notre Dieu Créateur est l’incroyable concepteur de tous les êtres vivants. Moi, je fais les rythmes. »

Les gaziers de « Destiny Lab » ne donnent généralement pas leurs noms de famille, mais ce n’est pas seulement pour les raisons artistiques habituelles. Ils disent : « Nous voulons juste donner toute la gloire à Dieu : tant de rap tourne autour de l’ego et de la glorification du soi, et nous voulons que les gens se concentrent sur notre message basé sur la création, pas sur nous. »

Extrait de « The Happy Atheist » [« L’athée heureux » — NdT] par « Destiny Lab »

What exactly would you say if your child looked up at you,

And asked you about God and if He exists and if He’s true?

And wondered what would happen when someone dies, is there a heaven,

And what about that man upon the Cross, am I forgiven?

How exactly would you answer those hopeful little eyes,

When you’re college educated and convinced it’s all a lie?

Sure you went to Sunday School when you were young, but that was then.

You’re above those simple thoughts now the only God you know is man.

Are you saddened and ashamed to tell this little soul,

That you don’t believe in anything and have no reason and no hope?

[Traduction libre :

Tu dirais quoi exactement si ton enfant te regardait

Te demandait : « Mais c’est qui, Dieu ? Est-ce qu’Il existe ? Est-ce qu’Il est vrai ?

Qu’est-ce qui se passe quand quelqu’un meurt ? Le paradis, on va y’aller ?

Et c’est qui, Ce Gars crucifié ? Mes péchés, ils sont pardonnés ? »

Tu dirais quoi exactement à ces petits yeux plein d’espoir

Quand tes études supérieures t’ont convaincu que c’est des histoires ?

Toutes ces heures passées à l’école du dimanche, c’est du passé.

Tu es instruit, tu crois en l’homme, c’est le seul Dieu que tu connais.

Tu n’es pas triste, tu n’as pas honte, à cette petite âme d’avouer

Que tu crois en rien, t’as pas de raison de vivre ou d’espérer ?]

Nous avons répondu aux commentaires par rapport à cet article dans Pas de bon son sans baston ?

Références

  1. Si vous vous demandez pourquoi ils ne donnent que leurs prénoms, voyez l’encadré ci-dessus. Revenir au texte.
  2. Cf. creation.com/dinosaurs. Revenir au texte.
  3. Allusion à Genèse 3:5, où le Tentateur dit à Ève qu’elle sera « comme Dieu ». Revenir au texte.
  4. McKinley., Jesse, The Wisdom of the Ages, for Now Anyway. New York Times, www.nytimes.com, 9 décembre 2010. Revenir au texte.
  5. Cf. DeVowe, S., The amazing motorized germ, Creation 27(1):24–25, 2004 ; creation.com/flagellum. Revenir au texte.
  6. Le mot « monophonie » vient du grec signifiant « unique voix », c.-à-d. une seule mélodie avec un seul son à la fois, sans harmonie connexe. Revenir au texte.
  7. Exécution vocale sans instruments (signifie en italien « à la manière de la chapelle »).Revenir au texte.
  8. Cf. creation.com/did-god-create-life-on-other-planets-french. Revenir au texte.
  9. Des morceaux gratuits sont disponibles en s’inscrivant à leur liste de diffusion sur www.destinylab.com. Revenir au texte.